Module e-learning

Table des matières

Création de Modules e-learning sur mesure

Oui, les nouvelles technologies rendent possible la télépathie ! Car l’apprentissage en ligne, c’est un peu de la transmission de pensées, vous ne croyez pas ? Si vous souhaitez devenir télépathe, voici comment faire.

 

Exploiter le potentiel de la formation digitale implique la création d’un enchaînement scénarisé et interactif de contenus pédagogiques appelés généralement “modules e-learning”. On vous en dit plus sur la définition d’un module e-learning ici.

 

Les objectifs d’un module elearning sont d’assurer une formation en ligne efficace tout en optimisant le temps passé en formation et le coût de mise en oeuvre.

 

VideoLearning a développé une chaîne de production permettant une industrialisation de la création de contenus et de dispositifs de formation.

 

Au sein de notre équipe, on trouve des spécialistes des différents outils auteurs (Storyline, Articulate, Lectora), ces logiciels permettant de créer des cours en ligne sans être un développeur.

 

On trouve aussi, chez nous, des artistes spécialisés dans chaque savoir-faire (rédaction, story-board, illustration, comédie, vidéo…) afin de vous accompagner dans la création de vos formations à distance et de vos modules e-learning.

 

Nous pouvons donc réaliser une partie des contenus pédagogiques, comme une vidéo, des quiz ou un serious games ou prendre en charge l’ingénierie pédagogique de la totalité du projet en collaboration avec vos responsables formation.

 

Positionner l’apprenant au cœur de ses propres apprentissages

 

Il est vital d’optimiser la motivation et l’engagement des apprenants, qui sont la clé de voûte de l’efficacité pédagogique. Deux éléments participent à cet enjeu :

  • l’individualisation des parcours sur le choix des cours (lié aussi à la prise en compte de ce que l’apprenant sait déjà)
  • la flexibilité des parcours sur le lieu et une meilleure gestion du temps

 

Par exemple, Emilie, responsable des ressources humaines, n’a pas besoin d’effectuer la totalité du parcours de formation “réseaux sociaux et RH” car elle connait bien le sujet grâce à une veille personnelle et régulière sur internet. Un test de positionnement, effectué avant le démarrage de la formation lui indique les points sur lesquels elle doit se former. De plus, elle apprécie de pouvoir s’organiser comme elle le souhaite et de pouvoir se connecter au module de formation, durant son temps de transport, directement sur son smartphone.

Créer de l’interactivité et de l’attractivité

Combien d’enfants détestent ne pas pouvoir prendre les objets lors des expos et des musées ? “On touche avec les yeux !”

Combien de vos collaborateurs ont gardé un mauvais souvenir des devoirs à faire, alors qu’ils étaient à l’école ? A quel point cela crée des réticences à suivre des formations en digital ou en présentiel ?

 

Rendre l’apprenant actif est primordial, et pas seulement lui donner une information descendante, qui le positionne comme un spectateur. Cette participation active, cette causalité donne à l’apprenant l’opportunité d’apprendre par lui-même, de s’auto-contrôler et d’avancer à son propre rythme.

 

La qualité de l’interactivité proposée (l’UX) doit être simple, logique et ludique. L’apprenant doit aussi se sentir en sécurité, sans aucun jugement de valeur. C’est lui qui est le juge de ses résultats, de ses progrès. Il peut refaire les exercices aussi souvent qu’il le souhaite, sans avoir à craindre un système de notation ou la critique de qui que ce soit.

 

Organiser le suivi des apprentissages des apprenants durant le module (tracking)

Bien entendu, tout module de e-learning doit suivre ce que font les apprenants et vérifier que toutes les compétences sont bien acquises au fur et à mesure ainsi qu’à la fin du module, grâce à des tests, des quiz et/ou des simulations.

 

L’encadrement des apprenants doit être assuré et facilité (en fonction du personnel qui y sera affecté). Les normes propres au elearning permettent aujourd’hui de pouvoir garantir la compatibilité (SCORM…) avec les différents systèmes de gestion de formation (LMS). Ce sont ces nouveaux outils qui permettent un suivi personnalisé à grande échelle.

 

Concevoir des contenus multimédias et des ateliers pédagogiques pertinents

Comment concevoir un module e-learning ? Tout commence par la scénarisation, visant à organiser l’enchaînement des étapes du module alternant contenus pédagogiques et exercices d’assimilation.

 

L’enrichissement des contenus médiatisés (contenus pédagogiques) est une part importante du travail. La qualité graphique à laquelle sont habitués les gens durant leur loisirs (cinéma, jeux vidéo, réseaux sociaux…) est telle qu’il est contre-productif de créer des dispositifs elearning à base de diapositives PowerPoint améliorées.

 

Un véritable travail de storytelling, de conception graphique, de montage vidéo, de storyboarding, de motion design est nécessaire pour créer des contenus pédagogiques suffisamment qualitatifs pour capter et conserver l’attention des apprenants.

 

Pour nos formations, la chaîne de production de VideoLearning combine toutes les compétences artistiques permettant de créer en quantité des contenus de qualité à des coûts maîtrises.

 

Nos modules s’intègrent parfaitement à une stratégie d’apprentissage mixte, ou blended learning, où le distanciel est complété par une ou plusieurs sessions présentielles. Un formateur ou tuteur, vient animer la mise en pratique des savoirs.

 

Un processus créatif en 5 étapes

 

• La première phase consiste à récupérer rapidement les données à leur source. Nous récupérons d’abord toutes les sources écrites, audio, vidéo, PowerPoint… déjà conçues pouvant servir à créer des contenus. Si nécessaire, nos concepteurs pédagogiques vont ensuite interviewer les “sachants clés” ou experts métier, chez vous, en les filmant et/ou les enregistrant. Nous possédons alors 90% à 100% de la matière brute.

 

• La deuxième phase est la scénarisation. Cela consiste d’abord à décider avec vous, en fonction de la richesse et de la qualité des contenus récupérés et du budget alloué, de la production des médias et des contenus. On dresse alors les grandes lignes du parcours global des apprenants avec tous les ateliers pédagogiques, leur enchaînement logique…

 

• La troisième phase consiste à créer précisément tous les contenus pédagogiques. Cela peut inclure :

 

  1. la création de story-board
  2. la rédaction de textes
  3. la création et l’édition d’interview audio (ou de textes lus par des comédiens)
  4. la création d’illustrations pour accompagner des textes
  5. la création de quiz, tests
  6. la création de vidéos pédagogiques d’intro (teaser) et de fin (synthèse),
  7. le montage de vidéos de type interview et l’ajout l’infographie (ajout d’illustrations, pictogrammes et diagrammes)
  8. la création d’activités pédagogiques comme des serious games
  9. la création d’exercices de simulation
  10. tout autre type de médias ou de contenu interactifs

 

• La quatrième phase est l’intégration dans un outil auteur permettant de programmer toute l’interactivité, tous le parcours avec l’accès aux différents contenus et médias, aux exercices pratiques et activités pédagogiques et permettant de gérer la relation avec les apprenants.

 

• La cinquième phase inclue les ultimes étapes avant le déploiement :

  • les tests
  • l’intégration à la plateforme LMS (avec les problèmes de compatibilité informatique)
  • le test de management des apprenants, de leur parcours et de leurs interactions entre eux et avec les responsables de la formation.

 

TARIFS et BUDGET.

Fort de notre expérience en vidéo pédagogique, nous avons réussi à forfaitiser l’ensemble de nos prestations, que ce soit la création d’un quiz de 10 questions, l’interview filmé d’un sachant, etc… Nous avons ainsi un ensemble d’une cinquantaine de petites prestations qui sont utilisées, à la carte, selon les projets de digitalisation de vos formations.

 

Sachant que l’objectif est de faire au mieux compte tenu de vos contraintes budgétaires, nous adaptons nos choix techniques et qualitatifs pour coller aux contraintes.

 

Une étude préalable de vos objectifs et de vos moyens est bien entendu nécessaire pour effectuer un devis précis.

Nous créons des contenus pédagogiques pour tout type de média : écrit, audio, vidéo, animation…

Différents supports et formats peuvent contribuer à transmettre les messages pédagogiques :

Aujourd’hui, il existe de nombreuses façons de transmettre des contenus pédagogiques. Voici une liste non exhaustive de celles qui sont les plus couramment utilisées :

  • Documents mis en pages (pdf), présentations PowerPoint, animations Prezi, cartes heuristiques…
  • Images, illustrations, photos, schémas, pictogrammes, infographie
  • Audio (textes parlés sur une musique de fond)
  • Vidéos de type interview, animées ou interactives (voir la page vidéo elearning)
  • Modules elearning complets (réalisés sous un logiciel auteur comme Storyline, Captivate ou Lectora…)

 

Pour autant, tous les formats ne se valent pas !

Je suis certain que vous avez des préférences. Vous êtes plus attirés par tel ou tel format. Quand vous avez le choix, vous préférez consulter vos contenus pédagogiques en…vidéo (par exemple). Et c’est bien compréhensible. Car…

Certains supports présentent des qualités de transmission supérieures, très appréciables.

Il peuvent prendre la forme d’activités ludiques et interactives. Celles-ci permettent de s’exercer (comme dans des simulations), de manipuler, de construire, de jouer et de gérer soi-même sa progression.

A travers ces éléments multimédias, on va alors :

  • faciliter la mémorisation
  • augmenter la compréhension par la démonstration
  • créer de l’interactivité
  • apporter du rythme aux séances d’apprentissage
  • soutenir l’attention et l’engagement des apprenants

On obtient une meilleure mise en valeur des contenus pédagogiques. Parce que le collaborateur y prend plaisir et parce qu’il est plus engagé.

Rappelons une évidence : on apprend mieux quand c’est amusant.

Et dans un module e-learning, comment s’y prendre pour créer de l’interaction ? Voici quelques exemples et bonnes pratiques :

  • Quiz
  • Activités de glisser-déposer (drag&drop en anglais)
  • Textes à trous
  • Mots puzzle (association de 2 mots ou d’un début et d’une fin de phrase)
  • Processus interactifs
  • Timelines interactives
  • Activités de découvertes d’un environnement avec les fonctions “click and open”
  • Mots croisés
  • Tableau à choix multiples

Que choisir pour son module elearning ?

Tout l’art consiste à sélectionner les médias pertinents pour un projet de formation. Bien sûr, il faut également prendre en compte le budget accordé. Nous adaptons nos techniques créatives à celui-ci afin de créer les meilleurs contenus possibles en terme d’ergonomie, d’interactivité, d’esthétique et de performance pédagogique.

 

On cherche alors une articulation fluide des contenus pédagogiques et une cohérence à partir d’un scénario adapté. On soigne ensuite la qualité des productions.

 

Cela relève de la compétence de l’ingénieur pédagogique de structurer les savoirs.

 

Enfin, nous exploitons le potentiel des histoires pour capter l’attention de l’apprenant. VideoTelling est spécialisée dans le storytelling, une technique fondamentale dans la conception des contenus afin de transmettre avec pertinence de la connaissance. Et nous l’utilisons sans modération !

Votre devis en 30sec
Une étude personnalisé
de votre projet