Qu’est-ce qu’un module e-learning ?

Table des matières

Bien comprendre l’e-learning est essentiel pour l’utiliser au mieux. Or, avec le développement fulgurant de la formation en ligne, beaucoup de nouveaux termes sont apparus.

 

C’est parfois un peu perturbant, tous ces anglicismes et ces abréviations ! On a l’impression que c’est un sujet compliqué.

 

Pas de panique ! Pour se sortir de la jungle du jargon, nous avons créé un glossaire.

 

Et ici, on s’intéresse d’un peu plus près au module e-learning avec cette question : quelle est la différence entre une formation e-learning, un cours en ligne et un module e-learning ? Non, ce ne sont pas des synonymes.

 

module e-learning

Module e-learning : définition

Un module est simplement un sous-ensemble.

 

Un module e-learning est donc une « unité d’enseignement » d’après le Wiktionnaire. C’est une division, un découpage du contenu pédagogique d’une formation. Un peu comme un chapitre dans un livre.

 

Un module peut ainsi contenir plusieurs cours.

 

Il permet de structurer la formation à distance et de déterminer des sous-objectifs pédagogiques pour atteindre l’objectif global.

 

Cette partition donne également la possibilité d’adapter un parcours de formation à chacun et d’épargner à l’apprenant les modules qui concernent le savoir-faire déjà acquis.

 

L’art de concevoir des modules e-learning comprend la capacité à envisager tous les aspects d’une formation ainsi que l’aptitude à partager avec soin les différentes parties de ce contenu.

 

Exemples de module e-learning

 

vr imageQuand on parle de module pédagogique dans une formation e-learning, on a souvent cette image :

 

On pense à une présentation sous forme de diapositives avec des boutons de navigation simples (tels que des flèches ou « précédent » et « suivant ») et des quiz avec des questions à choix multiple ou de type vrai/faux.

 

 

Bien que ce format soit toujours utilisé, les nouvelles technologies offrent d’autres possibilités. On trouve notamment :

 

  • des tutoriels en vidéo, que ce soit un enregistrement par webcam ou une animation (en whiteboard ou en motion design)
  • des vidéos interactives
  • des serious games : des modules e-learning qui ressemblent à un véritable jeu vidéo
  • des environnements virtuels nécessitant un casque VR
  • des applications mobiles

 

Des tutoriels en vidéo

 

Il existe de nombreuses façons d’utiliser la vidéo dans un module e-learning.

 

La vidéo peut simplement être un teaser qui présente la formation et donne envie de la suivre. Elle donne un aperçu de ce qu’offre la formation professionnelle et des exemples qui montrent pourquoi elle est d’un grand intérêt pour l’apprenant.

 

La vidéo peut également introduire le module elearning afin de captiver l’attention de l’apprenant et l’aider plus facilement à rentrer dans la formation. Elle peut aussi récapituler les informations données dans le module et le conclure.

 

Il est enfin possible de concevoir tout le module sous forme vidéo (en webcam, en animation dessinée ou en motion design).

 

⚠️ attention ⚠️ ne surestimez pas le support. La vidéo nécessite la maîtrise de nombreux savoir-faire allant de la scénarisation au montage, en passant par le jeu d’acteur et la prise de son. Si vous voulez voir des exemples de tutoriels non professionnels, faites un tour sur YouTube.

une mauvaise prise de son (qui vous oblige à mettre le haut-parleur au maximum)Dans la série des détails qui tuent, vous trouvez :

 

  • un intervenant mal à l’aise, avec un ton monotone ou qui surjoue
  • un éclairage plat donnant une image fade
  • des longueurs (un mauvais montage)
  • un discours confus (mauvaise scénarisation)
  • ou bien tout cela à la fois

 

Des vidéos interactives

 

Les vidéos interactives permettent d’intégrer des éléments cliquables dans l’image tels qu’un logo, ou un bouton. L’apprenant peut ainsi être dirigé vers une autre vidéo, une ressource pédagogique complémentaire ou encore un glossaire.

 

Des serious games

 

Le serious game ou jeu sérieux en français est une des tendances nouvelles de la formation digitale. Il reprend les codes du jeu vidéo en intégrant un objectif pédagogique.

 

Par exemple, on trouve une simulation d’entretien d’embauche. L’apprenant joue le rôle du recruteur. Il doit recruter le bon candidat en

 

Posant les bonnes questions au bon moment identifiant les compétences et les points faibles de son interlocuteur étant à l’écoute …

 

L’avantage d’un jeu de simulation est de pouvoir approcher de très près les situations vécues sur un poste et permettre au collaborateur de s’y exercer.

 

Les outils auteurs

 

Auparavant, la conception et la mise en place d’un module e-learning, il fallait savoir coder. Ou bien, le concepteur pédagogique devait s’associer à un développeur.

 

Aujourd’hui, il existe des outils auteurs, des logiciels permettant de concevoir un module e-learning sans avoir à bricoler sous le capot. Le concepteur pédagogique peut ainsi se concentrer sur la partie la plus importante, à savoir le contenu de la formation en elle-même.

 

Le module e-learning et la plateforme de formation

 

Une fois qu’un module est conçu, il convient de la mettre à disposition des apprenants. On utilise habituellement une plateforme de formation ou learning management system (ou LMS) en anglais pour plusieurs raisons.

 

1 – Un LMS permet de contrôler l’accès à un module e-learning. Il nécessite la création de profils utilisateurs, un identifiant et un mot de passe. On protège ainsi les éléments de confidentialité et les données sensibles d’une formation.

 

2 – Un LMS offre une vue précise de la progression des apprenants et permet un suivi précis des formations. On sait qui a terminé un module ainsi que les résultats de ces évaluations en ligne.

 

3 – Il peut également intégrer d’autres fonctionnalités comme un outil de prise de rendez-vous avec un formateur, la possibilité de poser des questions, etc. Mais cela peut aussi être assuré à travers un réseau social d’entreprise.

 

Ne pas oublier l’essentiel

 

Dans la définition d’un module e-learning, il ne faut pas négliger le plus important : le contenu de la formation. Vous pouvez avoir à votre disposition la carrosserie d’une Ferrari, sans un bon moteur, elle ne sert absolument à rien.

 

A contrario, vous pouvez disposer d’une carrosserie de Fiat Panda, mais y intégrer un moteur de compétition et tirer le meilleur de ce véhicule.

 

Dans notre charte pédagogique, nous avons défini les règles qui déterminent notre façon de concevoir la pédagogie. Le résultat d’une bonne formation n’est pas un beau diplôme qu’on peut encadrer et accrocher à son mur. C’est une compétence acquise utile à l’apprenant.

 

Et pour cela, il est aussi souvent nécessaire de coupler la formation à distance avec des sessions de formations en présentiel, ou du social learning (apprentissage par les pairs).

Votre devis en 30sec
Une étude personnalisé
de votre projet