Apprendre à apprendre : un SEUL livre pour tout savoir

Table des matières

Un peu comme l’anneau de la trilogie de Tolkien, il existe UN LIVRE qui permet de :

 

  • régner sur tous les autres
  • ouvrir la porte de tous les savoirs
  • accroître son intelligence
  • et nous rendre plus compétent

 

On pourrait penser qu’un tel ouvrage ne pourrait pas exister. Ou bien qu’il serait difficile à trouver. Mais ce n’est pas le cas. En fait, il y a de fortes chances que vous l’ayez en ce moment même, chez vous. Car je suis en train de parler du dictionnaire !

 

 

Et un peu aussi comme l’anneau de la célèbre épopée, bien que son pouvoir soit immense, le dictionnaire n’a pas l’air impressionnant de prime abord. On peut très facilement le sous-estimer.

 

Comment ne pas apprendre

 

Il y a beaucoup de fausses informations qui circulent dans la société à propos du savoir. Certaines sont même enseignées dans les écoles. La pire d’entre elles, probablement émise par Sauron en personne, c’est : “n’utilisez pas de dictionnaire” !

 

Quand j’ai commencé à apprendre l’allemand, comme première langue en sixième, c’est ce que le professeur nous enseignait. On ne devait surtout pas se servir du dictionnaire. On nous apprenait à essayer de deviner le sens des mots !

 

La théorie pédagogique derrière cela, c’est de tenter de reproduire pour un enfant l’immersion dans une langue. En l’occurrence, il fallait que nous fassions comme les Allemands en Allemagne.

 

Il se trouve que ma femme est allemande et j’ai donc pu vérifier (ce que je soupçonnais déjà auparavant) : les Allemands ont bien chez eux des dictionnaires et ils les utilisent !

 

Et après avoir “étudié l’allemand” sans dictionnaire pendant 7 ans (dont 2 années avec un professeur particulier en prime), je peux affirmer que je ne sais toujours pas parler allemand. Et comme beaucoup de gens, j’ai appris l’anglais en voyageant dans des pays anglophones et en regardant des films en version original sous-titrée.

 

Je peux donc affirmer sereinement que cette méthode pédagogique est la plus stupide et la plus inefficace que je connaisse.

 

Pourquoi les “jeunes” ne lisent plus !

 

Essayez de deviner le sens des mots que vous ne connaissez pas. Vous verrez que 10 fois sur 10, vous faites fausse route. En fait, c’est précisément la raison d’être d’un dictionnaire : vous donner le sens des mots, pour éviter de comprendre de travers.

 

Une autre idée reçue, c’est celle qui prétend que le sens des mots n’est pas important, tant qu’on comprend le sens global d’un texte. C’est un peu comme de dire que ce n’est pas important de comprendre comment changer les vitesses car l’important c’est de comprendre le sens global de la conduite.

 

Cela fonctionne peut-être en théorie – comme dirait Desproges, “on aimerait bien vivre là-bas, car en théorie tout se passe bien”. Mais ça foire complètement dès qu’on la met en pratique.

 

Comprendre le sens global d’un texte n’est possible que si vous comprenez chacun des mots du texte.

 

Message pour tous ceux qui pensent que “les gens ne lisent plus à cause des jeux vidéos” : et si on commençait par regarder d’abord comment on enseigne la lecture dans nos écoles ?

 

Le jargon : l’arnaque des “spécialistes”

 

Maintenant, il y a une autre idée qui peut créer bien des ennuis. C’est celle qui consiste à penser qu’un sujet est trop compliqué pour soi. Il existe nombre de domaines de connaissances ici sur Terre avec un jargon très compliqué, des mots latins ou des anglicismes, des termes techniques, etc. Par exemple : l’économie. Ou le marketing. Ou encore la philosophie.

 

Entre vous et moi, c’est l’astuce qu’utilisent certains “spécialistes” pour demander de gros honoraires à d’autres gens. Le jargon. Je pense que lorsque quelqu’un utilise un jargon en présence de non-initiés, son objectif n’est pas de partager un savoir. Il cherche seulement à RABAISSER les gens.

 

Photo by Michael Allen on Unsplash

 

Et cela prouve qu’il ne possède pas un véritable savoir. On prête cette citation à Einstein :

 

« Si vous ne pouvez expliquer un concept à un enfant de six ans, c’est que vous ne le comprenez pas complètement. »

 

Un vrai pro n’a pas besoin de jargon. Bien sûr, son domaine possède des termes techniques et il les connaît. Mais il ne les utilise pas à tout bout de champ, et il est parfaitement capable de le traduire dans un langage simple et clair. Et en fait, c’est souvent à ça que vous les reconnaissez.

 

Un vrai professionnel explique avec des mots simples quelque chose qui paraît complexe.

 

Nous avons conçu plusieurs glossaires pour montrer que le marketing digital, l’univers des start ups ou le digital learning n’étaient pas si compliqués que ce que certains essaient de nous faire croire. Si l’on comprend quelques termes de base (en trouvant leur définition), on peut saisir de quoi il s’agit.

 

Souvenez-vous qu’à la base, le jargon a été inventé par la pègre. C’est un langage utilisé par les criminels pour parler business devant des non-initiés. C’est donc fait exprès pour que les autres ne comprennent pas !

 

Voilà la vraie raison d’être du jargon.

 

Apprendre à apprendre

 

J’ai commencé à devenir pote avec le dictionnaire quand j’avais 10 ans. Il y avait beaucoup de livres chez moi. Mais lorsque je ne comprenais pas quelque chose, mes parents attrapaient ce gros volume à la couverture rebutante : le dico. Et nous regardions ensemble la définition des mots.

 

Photo by Johnny McClung on Unsplash

Bien entendu, j’avais choisi un petit dictionnaire simple pour commencer. Aujourd’hui, je l’utilise encore quotidiennement. Parfois, je découvre des trésors comme lorsque je suis allé voir la définition de “table des matières”.

 

Récemment, je me suis demandé pourquoi “table” dans cette expression ? Dans mon esprit, je me représentais la table de la salle à manger. Qu’est-ce que ça vient faire dans un livre ?

 

Au cas où vous vous poseriez vous aussi la question, “table” dans ce contexte signifie : une liste d’informations ordonnées, un index. Cette liste vous indique de quoi traite l’ouvrage.

 

Cela vient de tabula, qui signifie “planche” ou “tablette”. Dans la haute antiquité, pour tenir les comptes, on creusait des tablettes de cire avec une pointe. D’où “table des matières”. Finalement, ça n’avait rien à voir avec la table à manger.

 

Comment l’étude d’une langue morte m’a fait gagner du temps

 

En seconde, j’ai choisi d’étudier le grec ancien. Le choix peut sembler idiot étant donné qu’il est à peu près certain que je ne vais pas parler cette langue avec qui que ce soit, même lors d’éventuelles vacances en Crète. La langue est bel et bien morte.

 

Sauf que le français (comme d’autres langues latines) est issu du grec ancien. Ainsi, je peux souvent déterminer l’étymologie d’un mot et en avoir une compréhension plus approfondie.

 

En fait, en plus du dictionnaire, j’aurais tendance à recommander l’acquisition d’un dictionnaire étymologique. Je vais vous donner un exemple. Prenez le mot “économie”, qui vient du grec ancien oïkonomia. Il est constitué de deux termes, oikos, maison, et nomos, gérer, administrer. Il signifie donc la gestion de la maison.

A l’origine, l’économie est l’art de bien administrer une maison, de gérer les biens d’une personne, puis par extension un pays. On voit immédiatement que la plupart des économistes, des gérants de fonds d’investissements et des traders qui spéculent de manière compulsive ne parlent pas le grec ancien. Ils n’ont probablement rien compris à l’économie. Et, entre vous et moi, je pense que c’est pour cela qu’ils ont inventé un jargon compliqué. Comme les gars de la pègre qui discutent business devant des non-initiés.

 

Mais c’est une autre histoire.

 

La transformation digitale du savoir

 

Il existe aujourd’hui de très bons dictionnaires en ligne pour de nombreux domaines. Pour un généraliste, le Wiktionnaire a ma préférence. Dans le domaine politique, Toupie.org est bien conçu. Pour le marketing, j’aime bien Definition-marketing.com.

 

Si vous connaissez aussi de bons dictionnaires, mettez-les en commentaires de cet article.

 

Avec un bon dico et un dictionnaire étymologique, vous pouvez pénétrer dans les arcanes du savoir. Chaque fois que j’ouvre un de ces deux livres, j’ai l’impression de pénétrer dans les coulisses du monde. Comme si je dévoilais les rouages cachés, la mécanique du langage qui supporte tout le reste.

 

Partageons le savoir ! Et évitons que quelques élites essaient de prendre en otage un domaine en utilisant un jargon, simplement pour demander de gros honoraires.

Votre devis en 30sec
Une étude personnalisé
de votre projet